Lutte contre la violence et le harcèlement sexuel

La violence et le harcèlement sexuel – particulièrement répandus dans les institutions de soins selon une étude du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes et du SECO – ont un impact négatif sur l’attrait de la profession infirmière.

Deux brochures publiées par l’ASI abordent cette problématique. Elles font la lumière sur ces thèmes tabous et sensibilisent l’opinion publique. Elles expliquent en particulier comment faire face à ce type d’agression au niveau individuel et institutionnel.

Grâce à la protection juridique de l’ASI, les infirmières et infirmiers concernés peuvent faire valoir leur droit envers les auteurs d‘un acte de violence et envers les employeurs qui n‘ont pas respecté leur obligation de protéger la personnalité de leurs employés.

OpenClose

Actualité :

L'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) et son association spécialisée Curacasa sont scandalisées par la décision du DFI de réduire…

En savoir plus

En Suisse, il y a 11,4 infirmières ou infirmiers pour 1’000 personnes. Notre pays se situe donc dans la moyenne européenne et pas en première place…

En savoir plus
Consulter les archives
OpenClose

Revue «Soins infirmiers»