Protection des jeunes travailleurs

L’ASI est particulièrement attentive à la protection des jeunes travailleurs. Elle réagit immédiatement  lorsque celle-ci se retrouve dans le collimateur des employeurs. Elle s’est par exemple vivement opposée à l’abaissement de l’âge de protection dans la loi sur le travail. Son recours contre la libéralisation du travail de nuit et du dimanche pour les étudiants dans le domaine de la santé et du social a obtenu gain de cause et permis de repousser la pression des employeurs. 

Dans le cadre de la réglementation des conditions de travail des jeunes travailleurs, l’ASI approuve en particulier la priorité accordée aux exigences et aux objectifs de la formation.

L’ASI a également soutenu avec succès le regroupement de toutes les dispositions concernant les jeunes travailleurs dans une ordonnance clairement structurée sur la protection du travail des jeunes (ordonnance 5 relative à la loi sur le travail). 

Documents (en allemand): 

OpenClose

Actualité :

L'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) et son association spécialisée Curacasa sont scandalisées par la décision du DFI de réduire…

En savoir plus

En Suisse, il y a 11,4 infirmières ou infirmiers pour 1’000 personnes. Notre pays se situe donc dans la moyenne européenne et pas en première place…

En savoir plus
Consulter les archives
OpenClose

Revue «Soins infirmiers»