Prise de position de l’ASI du SBK sur le 2e volet de mesures visant à maîtriser les coûts

Le Conseil fédéral veut prendre plusieurs mesures visant à maîtriser les coûts du système de santé. L’ASI a pris position sur le deuxième volet de mesures présenté. Elle soutient le renforcement des soins, mais regrette que cela soit proposé dans le cadre d'un projet visant à freiner les coûts.

L’ASI estime qu'il est nécessaire de réduire les coûts de la santé. Elle ne comprend toutefois pas pourquoi les soins devraient faire partie du volet de mesures visant à maîtriser les coûts. Le renforcement des soins infirmiers, des médecins de premier recours ou des soins thérapeutiques est une mesure importante pour réduire les coûts du sstème de santé tout en continuant de garantir des prestations de qualité. En outre, il s'agit également de promouvoir la promotion de la santé, la prévention et le renforcement de l'autogestion des soins par les patients. Ces aspects n'ont pas été suffisamment pris en compte dans le projet du Conseil fédéral.

Pour l’ASI, il est incompréhensible que les réseaux de soins coordonnés et le premier point de contact obligatoire proposé soient gérés exclusivement par un médecin. Cela torpille la collaboration interprofessionnelle et reprend l'ancien système du "gate keeper", qui cimente des hiérarchies dépassées. L'expérience internationale montre que les infirmières de pratique avancée (ANP) par exemple assument parfaitement cette responsabilité.

Prise de position complète (en allemand)

 

OpenClose

Actualité :

Les associations professionnelles et les syndicats du domain de la santé réclament du Conseil fédéral une stratégie de la solidarité qui ne…

Lire la suite

Avec d’autres associations d’employeurs et d'employés, l’ASI soutient la campagne de vaccination contre le Covid. Le site de l'Office fédéral de la…

Lire la suite
Consulter les archives
OpenClose

Revue «Soins infirmiers»