Appel soins de longue durée

La pandémie de coronavirus a révélé l’extrême vulnérabilité des personnes vivant en institutions de soins de longue durée. Une altération générale de leur qualité de vie et une dégradation de leur état de santé ont été largement constatées. Des éthiciennes et éthiciens médicaux lancent un appel pour attirer l’attention sur le champ de tension entre le devoir de protection des autorités et le droit à l'autodétermination et au respect de la personnalité des résidentes et résidents des institutions de soins.

Dans la situation de pandémie, les autorités et les institutions portent une responsabilité particulièrement grande dans la mise en œuvre des mesures de protection pour les personnes dans les établissements de soins de longue durée. Les éthiciennes et éthiciens médicaux reconnaissent cette grande responsabilité. En même temps, ils soulignent que la protection de la vie doit aller de pair avec la protection de la personnalité et de la qualité de vie. Afin d’étayer leurs réflexions, ils ont formulé l’appel «Protection et qualité de  vie des personnes en EMS» avec dix postulats. L'appel a été publié dans le Bulletin des médecins suisses le 1er juillet 2020.

Lien vers l'appel

OpenClose

Actualité :

La commission de la santé du Conseil national n'accepte pas les coupes effectuées par le Conseil des États au contre-projet indirect à l'initiative…

Lire la suite

Dans un appel aux autorités, l’ASI et six autres organisations du personnel et d'employeurs demandent que la protection de la santé soit assurée pour…

Lire la suite
Consulter les archives
OpenClose

Revue «Soins infirmiers»