SAVE THE DATE Une alliance des professions du secteur de la santé est mise sur pied – mobilisation commune pour le personnel de la santé fin octobre 2020

La crise sanitaire liée au coronavirus a montré avec acuité à quel point les services publics sont indispensables pour le système sanitaire. Pour continuer de faire face à cette pandémie et aux futures crises sanitaires, il faut des services publics forts et offrant de bonnes conditions de travail. L’ASI, le SSP et SYNA sont les premières organisations à faire partie d’une alliance des professions de la santé. D’autres syndicats et associations ont été invités à adhérer à cette alliance. Ces fédérations organisent ensemble une semaine de protestation en automne ainsi qu’une action sur la Place fédérale à Berne le 31 octobre 2020. Ensemble, nous nous enga-geons en faveur de meilleures conditions de travail pour le personnel du secteur de la santé et en faveur d’une revalorisation des professions de la santé attendue depuis très longtemps.

Pendant la crise liée à COVID-19, qui n’est pas encore terminée d’ailleurs, les personnels de la santé de tous les secteurs ont subi une très forte pression sur les plans physique et psychique et ont été exposés à un danger très important. Ces femmes et ces hommes ont été confrontés à un virus nouveau dont les conséquences sont encore incertaines, à des plannings qui chan-gaient chaque jour, à des semaines interminables, à des heures supplémentaires sans limite, à un matériel de protection insuffisant et à l’angoisse de contaminer les proches. En plus, les personnels hospitaliers ont été privés des protections de la Loi sur le travail.

Une juste récompense et davantage de considération
Les sacrifices énormes du personnel du secteur de la santé ont été appréciés par la population. Elle a exprimé ses remerciements par des applaudissements nourris, sachant que l’on peut clairement compter sur ces femmes et ces hommes. Cependant, cette reconnaissance ne doit pas s’arrêter aux applaudissements et aux déclarations bienveillantes des autorités politiques. Mais à ce jour, toutes les revendications pour une prime de risques spéciale en lien avec l’immense disponibilité et flexibilité du personnel de santé ont été refusées ou mises au pla-card. Nous attendons maintenant que l’on prenne aussi des mesures concrètes pour améliorer les conditions de travail et pour lutter contre la pénurie de personnel.

Contacts:
Beatriz Rosende, Secrétaire centrale SSP Tel. 076 308 52 18
Sophie Ley, Présidente ASI Tel. 079 374 49 02
Migmar Dhakyel, Secrétaire centrale Syna Tel.: 044 279 71 09

Communique aux médias mobilisation du 10 séptembre 2020

 

OpenClose

Actualité :

La commission de la santé du Conseil national n'accepte pas les coupes effectuées par le Conseil des États au contre-projet indirect à l'initiative…

Lire la suite

Dans un appel aux autorités, l’ASI et six autres organisations du personnel et d'employeurs demandent que la protection de la santé soit assurée pour…

Lire la suite
Consulter les archives
OpenClose

Revue «Soins infirmiers»