Densité du personnel infirmier: la Suisse n'est pas en tête, mais se situe dans la moyenne

En Suisse, il y a 11,4 infirmières ou infirmiers pour 1’000 personnes. Notre pays se situe donc dans la moyenne européenne et pas en première place comme certains l’avaient affirmé. Ce constat résulte des nouveaux chiffres différenciés que vient de publier l'Office fédéral de la statistique. L‘ASI est satisfaite que les négociations de longue date avec l'OFS aient porté leurs fruits.

OFS graphique https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home.assetdetail.9026892.html

Pendant des années, l'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) est intervenue auprès de l'Office fédéral de la statistique (OFS) pour obtenir les chiffres que celui-ci transmettait à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), chargé de la publication sur la densité du personnel soignant en comparaison européenne. La raison de ce litige était que, bien que l'OFS ait communiqué à l'OCDE les chiffres relatifs aux effectifs du personnel soignant de manière différenciée, ils étaient présentés sous forme agrégée par l’OCDE dans son panorama de la santé. Les assistants en soins et santé communautaire (ASSC) y étaient comptés comme "infirmières". Par conséquent, la Suisse apparaissait en tête des statistiques de  l'OCDE avec 18 "infirmières ou infirmiers" pour 1000 habitants.

Ces chiffres gonflés avaient conduit à une négation de la pénurie d’infirmières par certains acteurs influents dans le domaine de la santé en Suisse. Ceux-ci argumentaient en se référant à ces chiffres qu'il y avait un nombre plus que suffisant d’infirmières et infirmiers en Suisse. Cette erreur n'était donc pas seulement un problème pour l’ASI, mais elle risquait de nuire à la population, comme l'explique Roswitha Koch, responsable du développement des soins infirmiers à l’ASI: «Si, par exemple, les caisses-maladie exigent de faire des économies dans le domaine des soins infirmiers, cela met en danger la sécurité des patients». Des études internationales montrent que  le risque de complications, telles que les infections, mais aussi le risque de décès augmentent lorsque le personnel infirmier est remplacé par du personnel moins qualifié.

"Je suis satisfaite que notre combat durant de longue années a porté ses fruits", déclare Roswitha Koch. "Nos discussions avec l'OFS se sont basées sur des faits et sur la recherche de solutions. Elles trouvent leur aboutissement dans le rapport que celui-ci vient de publier sur le personnel soignant en Suisse dans une comparaison internationale».

La densité du personnel soignant en Suisse est donc de:

  • 11,4 infirmières et infirmiers pour 1’000 habitants
  • 5,5 ASSC pour 1’000 habitants
  • 7,7 aides soignantes pour  1’000 habitants

Si l'on compte les emplois (équivalents temps plein) dans les soins infirmiers plutôt que les professionnels, ce chiffre serait inférieur de 24 %, soit 8,8 infirmières ou infirmiers pour 1000 habitants.

Publication OFS 2019: Personnel soignant: la Suisse en comparaison internationale.

https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home.assetdetail.9026841.html

OpenClose

Actualité :

L'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) et son association spécialisée Curacasa sont scandalisées par la décision du DFI de réduire…

En savoir plus

En Suisse, il y a 11,4 infirmières ou infirmiers pour 1’000 personnes. Notre pays se situe donc dans la moyenne européenne et pas en première place…

En savoir plus
Consulter les archives
OpenClose

Revue «Soins infirmiers»