Infirmière / infirmier conseil en diabétologie

Généralités

Le conseil en diabétologie est un domaine spécialisé des soins infirmiers. Selon la LAMal et ses ordonnances, il requiert une formation spécifique, reconnue par l’Association suisse des infirmières et infirmiers.

Formations continues reconnues

  • La HEdS Fribourg, Route des Arsenaux 16a, 1700 Freiburg propose le cours de formation continue en langue allemande pour les conseillers en diabète, qui est reconnu par l'ASI sous le nom d'infirmière clinicienne / d'infirmier clinicien.
    Informations supplémentaires : www.heds-fr.ch
  • Le Centre de formation Espace Compétences à Cully (près de Lausanne), Route de Grandvaux 14, 1096 Cully, propose une formation continue en langue française reconnue par l'ASI d'infirmière clinicienne / d'infirmier clinicien, avec option en conseil en diabétologie.
    Informations supplémentaires : https://espace-competences.ch/formation/option-diabetologie/

D'autres formations complémentaires peuvent également être prises en compte. L'équivalence est vérifiée par la commission de reconnaissance conseils en diabétologie.

Dates

La commission de reconnaissance conseils en diabétologie se réunit deux fois par an pour examiner les demandes reçues. Pour que votre demande soit examinée lors de la prochaine séance, votre dossier complet doit être reçu par le secrétariat du département de la formation au moins 3 semaines à l'avance. Les frais de traitement doivent être versés au préalable sur le compte de l'ASI.

Les dates des prochaines séances de la commission sont :

Pour 2020
24 novembre 2020

Pour 2021
Les dates seront communiquées dès que possible.

Coûts

L'examen de la demande est soumis à un montant couvrant les frais administratifs de l'ASI et de la commission de reconnaissance conseils en diabétologie.

Pour les membres de l'ASI:

avec un diplôme de clinicienne (option diabète) ou EPS:CHF 300.00
avec une autre formation équivalente en diabétologie:CHF 600.00

Pour les non-membres

avec un diplôme de clinicienne (option diabète) ou EPS:CHF 500.00
avec une autre formation équivalente en diabétologie:CHF 800.00


Les frais d'examen de la demande doivent être transférés sur le compte suivant :
Compte postal de l'ASI
30-1480-9
IBAN : CH88 0900 0000 3000 1480 9

Dans tous les cas, les frais doivent être payés avant que la demande soit examinée. En cas de non-reconnaissance de la demande, les frais ne sont pas remboursés.

Formulaires importants

Règlement de la commission de reconnaissance conseils en diabétologie
Dispositions exécutoires du règlement de la commission
Formulaire de demande

Informations complémentaires

Veuillez envoyer votre dossier complet (de préférence par voie électronique) à bildung@sbk-asi.ch ou par courrier à la commission de reconnaissance conseils en diabétologie, Secrétariat central de l'ASI, Département de la formation, Choisystrasse 1, 3001 Berne

Appelez le 031 388 36 38 ou envoyez un courriel à bildung@sbk-asi.ch pour plus d'informations et en cas de questions sur la reconnaissance en tant qu'infirmière / infirmier conseil en diabétologie.

Conditions préalables à l’exercice professionnel

Comme infirmière indépendante

Comme infirmière-conseil employée en tant que conseillère en diabétologie

Les infirmières-conseil en diabétologie employées dans un office de consultation diabètesuisse ou en tant que responsable d’équipe d’un service ambulatoire de conseil en diabétologie d’une clinique ou d’un hôpital doivent impérativement faire reconnaître leur formation par l’ASI.

L’ASI recommande aux infirmières formées en diabétologie, employées dans un hôpital ou une clinique sans exercer la fonction de responsable, de faire également reconnaitre leur formation. La durée de validité étant illimitée, la reconnaissance reste valable lors d’un changement d’emploi.

Pour faire reconnaître sa formation, il faut :

  • Demander la reconnaissance de la formation spécialisée certifiée auprès de la Commission ad hoc de l’ASI
    Formulaire de demande
  • En tant qu’infirmière-conseil en diabétologie employée dans le service ambulatoire d’un hôpital : demander, par l’entremise de l’employeur, un numéro K selon la convention tarifaire passée entre H+ et les assurances-maladies.
    Le numéro K garantit que les prestations facturées aux assurances-maladies sont données sous la responsabilité de personnes qui répondent aux exigences légales et contractuelles. Le numéro K n’est pas transmissible et reste attribué à la personne en cas de changement d’emploi.
    C’est pourquoi l’ASI recommande à toutes les conseillères employées dans les services ambulatoires de demander un numéro K, et non seulement la responsable d’équipe ou la conseillère unique, comme le prescrit la loi.
  • En tant qu’infirmière-conseil en diabétologie, employée dans un office de diabètesuisse demander, par l’entremise de l’employeur, un numéro selon le contrat tarifaire passé entre la diabètesuisse et les assurances-maladies.

Pour plus d’information, veuillez-vous adresser aux partenaires respectifs.

OpenClose

Actualité :

Après la semaine de protestation qui s’est déroulée dans le secteur de la santé, l’Alliance des professions de la santé – constituée de 13 syndicats…

Lire la suite

La semaine de mobilisation des personnels de la santé s’est conclue par un dernier acte à Berne. 1’000 délégué-e-s des professionnel-le-s de santé de…

Lire la suite
Consulter les archives
OpenClose

Revue «Soins infirmiers»