Financement des soins / financement résiduel

En raison, d’imprécisions dans le nouveau régime de financement des soins, les tarifs horaires pour les infirmières et infirmiers indépendants varient énormément d’un canton à l’autre.

Le Secrétariat central de l’ASI soutient les sections, lors des négociations avec les cantons, voire parfois même avec les communes, concernant la mise en œuvre du nouveau financement des soins.

Dans le canton de Soleure, l’ASI prépare une action en justice afin de régler le financement résiduel de manière satisfaisante.
Des discussions dans ce sens ont également lieu dans les cantons de Fribourg, Genève et Bâle-Campagne.

Le nouveau régime de financement des soins, entré en vigueur en 2011, règle les contributions des assurances-maladie et la participation du patient au financement des prestations de soins ambulatoires, à l’exception des conseils aux diabétiques et en allaitement. Les cantons sont compétents pour assurer le financement résiduel.

 

OpenClose

Actualité :

L'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) et son association spécialisée Curacasa sont scandalisées par la décision du DFI de réduire…

En savoir plus

En Suisse, il y a 11,4 infirmières ou infirmiers pour 1’000 personnes. Notre pays se situe donc dans la moyenne européenne et pas en première place…

En savoir plus
Consulter les archives
OpenClose

Revue «Soins infirmiers»